L’homme à qu’il manquait quelque chose

Entre humour, futilité et cadavres, la chick-lit et les intrigues policières peuvent faire bon ménage. Et s’il est difficile de trouver le bon équilibre, certains écrivains s’en sortent très bien comme Rhonda Pollero et les aventures de Finley Tanner.

Résumé : Finley est juriste et perpétuellement fauchée. Elle sort avec Patrick, l’homme parfait avec qui elle s’ennuie et fantasme sur un détective privé qui travaille pour son cabinet. Un matin, sa meilleure amie frappe à sa porte vêtue d’une nuisette ensanglantée : elle s’est réveillée à côté d’un homme, très mort, un poignard planté dans la poitrine et privé de ses attributs masculins…
Bien sûr, Finley est prête à tout pour tirer Jane de ce mauvais pas, quitte à se mettre dans le pétrin ! Mais jamais elle n’aurait imaginé mettre le doigt sur des secrets bien gardés et s’attirer de tels ennuis.

Mortels rendez-vous présente une enquêtrice amatrice de choc ainsi qu’une galerie de personnages variés. On compte entre autre parmi les plus proches de Finley : des amies qui gagnent bien leur vie, une mère odieuse collectionneuse d’hommes et de divorces, des patrons tordus, un voisin maniaque, un ex-flic sexy divorcé et un petit ami trop parfait. Certains vont représenter un obstacle dans la recherche de la vérité alors que d’autres seront une aide précieuse. Toutefois l’histoire comporte deux intrigues, qui se mêlent sans problème : celle policière (Mais qui a castré Paolo et pourquoi ?) et la sentimentale (Quand est-ce que Finley quittera Patrick pour Liam ?). Dans un sens, la policière aide la sentimentale car Finley et Liam sont amenés à enquêter ensemble. Chose qui ne manque pas de piquant au vu des nombreuses fois où elle se raisonne pour rester sage. Les deux intrigues sont particulièrement bien menées et le suspense reste entier. J’ai été agréablement surprise sur ce point, car je pensais que l’une des deux serait sacrifiée en cours de route !
Avec un style rempli d’humour, Rhonda Pollero met en scène une Finley, plus exactement assistante juridique (une véritable honte pour son adôôrable mère, qui ment en disant qu’elle est avocate), très déterminée et débrouillarde même si parfois, ses conclusions sont hâtives. Les chapitres (23) sont courts et débutent chacun avec leur propre maxime comme « La prochaine fois que quelqu’un te dit que ce n’est pas le cadeau, mais l’intention qui compte, prépare-toi à recevoir un truc naze. » ou encore « L’effet d’une trahison s’apparente à celui de mauvaises paires de chaussures : on sourit malgré la douleur, en espérant que personne ne s’en aperçoit. »
Bien que certains passages de Mortels rendez-vous fassent écho à un autre livre, on peut suivre l’histoire sans problème. En somme, un bon roman policier avec sa touche « girly » sous le soleil de Palm Beach. Où les fortunes craignent que leurs petits secrets soient révélés !
Mortels rendez-vous fait partie de la série des Finley Anderson Tanner (F.A.T) Mystery series où on retrouve Finley et ses amies ainsi que Liam.  La série est composée de :
1. Knock off, Kensington Publishing Corporation, 2007
2. Knock’em dead, Kensington Publishing Corporation, 2008 (Mortels rendez-vous chez Marabout)
3. Fat Chance, S&S International, 2009

Des extraits sont accessibles sur le site de Rhonda Pollero :).


Lu dans le cadre du Challenge Chick-lit d’Evy

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s